L’eID facilite le travail d’étudiant

Pas assez d’argent de poche ou besoin urgent d’un nouveau smartphone ? Vite, un job d’étudiant ! Les étudiants peuvent gagner de jolies sommes étant donné qu’ils peuvent travailler 50 jours en bénéficiant d’une réduction des cotisations sociales. Mais comment garder à l’œil que l’on ne dépasse pas 50 jours de travail par an ?

Pratique

L’application en ligne Student@work – 50 days aide les étudiants à vérifier le nombre de jours qu’ils peuvent encore prester à un taux de cotisations sociales réduit. Mais avant tout, Student@work leur donne un aperçu de tous les jobs d’étudiant déjà prestés pour lesquels ils ont eu un contrat d’étudiant. En outre, cette application web des plus pratiques délivre des attestations pour les employeurs. Il suffit de montrer cette attestation à l’employeur pour qu’il sache combien de jours il peut encore embaucher l’étudiant à un tarif avantageux.

Avec ou sans eID

Se loguer sur le site web à l’aide de l’eID offre de nombreux avantages. Student@work est connecté à l’eBox, une boîte aux lettres électronique personnelle grâce à laquelle l’étudiant reçoit tous les documents électroniques émanant des administrations de la sécurité sociale. Cette boîte aux lettres ne s’ouvre que via l’eID ou un token. Mais outre l’aperçu des jobs d’étudiant et l’attestation qu’il peut créer pour l’employeur, l’étudiant retrouve les éléments suivants :

  • Les employeurs auprès desquels il a eu des contrats d’étudiant ;
  • Les périodes qui sont prévues dans son contrat d’étudiant ;
  • La manière dont le nombre de jours restants est calculé.

Student@work – 50 days montre donc toutes les informations relatives aux 50 jours de travail maximum qui peuvent être prestés. On n’y retrouve rien concernant le salaire, la fonction, la durée, le lieu et toutes sortes de choses qui se trouvent dans le contrat de travail.

Plus d’infos : www.mysocialsecurity.be/student.

L’eID facilite le travail d’étudiant